samedi, septembre 25, 2021

Suspendu, Patient Sayiba, visiblement soutenu par la Présidence, engage un bras de fer avec Chérubin Okende

Lire aussi

Incroyable mais vrai. Alors que le secrétaire général aux Transports, Donat Bagula, a procédé le mercredi 14 juillet à l’installation d’Olivier Manzila, désigné par le ministre Cherubin Okende pour assurer l’intérim à la tête de l’Ogefrem, Patient Sayiba, le DG suspendu était curieusement présent hier jeudi 15 juillet autour de 21 heure à l’aéroport Kakota d’Accra, au pied de l’avion pour accueillir le Président de la République, Félix Tshisekedi.

Suspendu par le patron des Transports, Patient Sayiba Tambwe était le seul officiel congolais venu en équipe d’avance pour attendre le chef de l’Etat.

Question : est – ce une manière pour le chef de l’Etat d’humilier son ministre des Transports?

Toujours est-il que le Président de la République vient implicitement de fouler au pied la décision de Cherubin Okende portant suspension du Directeur général de l’OGEFREM.

Prenant acte du refus délibéré de Patient Sayiba d’obtempérer aux remarques formulées par la tutelle concernant d’être en congé en effectuant simultanément six missions de service devant couvrir globalement 29 jours à l’extérieur du pays, Cherubin Okende avait suspendu Patient Sayiba de ses fonctions de Directeur général et confié l’intérim à son adjoint.

Depuis Accra où il est dans une mission officielle autorisée par la plus haute hiérachie du pays contre la volonté de son ministre de tutelle, Patient Sayiba a dénoncé une décision illégale qui viole la Constitution. Reste à savoir qui sortira vainqueur de ce bras de fer Okende-Sayiba. Wait ans see.

Rédaction

Plus d'articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières nouvelles