samedi, octobre 16, 2021

RDC: l’Eglise catholique victime de plusieurs attaques criminelles, depuis un certain temps

Lire aussi

Pour ne pas revenir sur les évènements qui étaient passés au Kasaï, au centre de la République, c’est encore pire ce qui vient de se passer au Sud-Kivu, précisément à Bukavu, dans la commune de Kadutu. En effet, dans la nuit de lundi à mardi 21 septembre, la paroisse catholique Saint François Xavier dans la commune de Kadutu, était victime d’actes criminels et barbares : vols et prêtres ligotés et torturés. Les auteurs de ces actes criminels, en tenue policière, étaient cagoulés.

« lls sont entrés dans la chambre de l’abbé Emmanuel. Ils l’ont ligoté. lls ont cagoulé le prêtre et lui ont enlevé sa chemise dont un pan lui a été enfoncé dans la boucle pour l’empêcher de donner l’alerte en criant. Ils l’ont ainsi maîtriser pour qu’il ne voit même pas ce qui se passe », a indiqué l’abbé Boniface Kanosire. Qui a ajouté que les criminels « demandaient l’argent en dollars américains, les ordinateurs et les téléphones. Ils ont eu le temps de prendre tout ce qu’ils voulaient. Puis, ils ont pointé et puis ils ont pointé leurs armes pour le menacer de mort au cas où il ne leur remettait pas tout ». Ils ont donc emporté ce qu’ils ont pu avoir. Mais avant de s’évanouir dans la nature, l’un des bandits voulait abattre l’abbé Boniface. Il a eu la vie sauve grâce à l’intervention d’un autre lascar qui a dit : « Nous avons déjà eu l’argent. nous pouvons partir. Ils ont également détroussé trois confrères, Ies abbés Julien, Colombe et Matabaro ».

La paroisse est située dans un même enclos que la maison communale.Et, juste côté, a été installé le sous-commissariat de la police.

A noter que, dans cette partie de l’Est du pays, les religieux sont souvent l’objet de plusieurs attaques. Pour rappel, notamment, les imams tués à Béni.

C’est ainsi que le vicaire de la paroisse Saint François interpelle l’Etat congolais sur la sécurisation des personnes et de leurs biens. Il insiste sur le fait que la justice doit faire son travail pour que les auteurs de ces actes répondent de leur barbarie. Si non, chacun interprétera de sa façon cette impunité, surtout dans des conditions où l’église catholique n’est pas en odeur de sainteté avec le pouvoir en place.

GLG

Plus d'articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières nouvelles