samedi, septembre 25, 2021

RDC: 24 ans après sa mort, le dictateur Mobutu savait fédérer toutes les tribus et imposer la fierté congolaise

Lire aussi

7 Septembre 1997- 7 Septembre 2021, 24 ans depuis que le Maréchal Mobutu quitta la terre d’humains.

Tout en reconnaissant sa dictature, les congolais gardent de leur deuxième Président l’unité nationale et la fierté congolaise.

Ces deux valeurs laissées par l’aigle de Kawele sont depuis de décennies en voie de disparition. Ces différents successeurs n’ont pas su maintenir cette flamme allumée.

En observant ce que subissent les congolais partout dans le monde, même sur leur propre sol, réduits en esclave même, le congolais a tout perdu, même sa dignité.

Les fissures sociales d’ailleurs n’en parlons pas. Les discours tribales refont surface, les lois discriminatoires rentrent en lignes de stratégies , en plein 21ième siècle.

En cette date de commémoration de la disparition du léopard du Zaïre, l’opinion publique, interrogée au micro de Vrai Journal, réclame ces deux héritages leur légués du temps de la 2ième République.

Rappelons que Mobutu est décédé au Maroc, à la suite de sa fuite à l’entrée de l’AFDL. Depuis lors son corps, bien que décédé, n’est plus revenu au pays. L’actuel Chef de l’état, le Président Tshisekedi avait émis le souhait de voir le corps de Mobutu Sese Seko être exhumé au Maroc et regagner le sol de ses ancêtres.

GLG

Plus d'articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières nouvelles