samedi, septembre 25, 2021

RAM : Augustin Kibassa, Ministre PTNTIC, dans le viseur de Jules Alingete

Lire aussi

Le recouvrement forcé de cette taxe qu’on appelle RAM inquiète, depuis sa création, le peuple congolais en général.

Suspendu dernièrement par le Président de la République, à la suite d’une clameur publique, ce recouvrement forcé refait surface de manière encore brutale possible. Malheureusement, sur ordre de qui, la population n’est pas informée, ni même la presse.

Impossible d’utiliser ses crédits , après achat, RAM doit tout prélever si vous n’aviez pas encore soldé votre quota qui dépend de la qualité générationnelle de votre téléphone.

un peuple déjà appauvri, qui ne sait même pas se nourrir, se vêtir, assurer ses soins médicaux, c’est le même chez qui on doit encore rançonner, l’empêchant même de communiquer avec ses siens.

Malgré les réclamations, les dirigeants font sourde oreille. Heureusement, Jules Alingete, le dernier espoir de ce peuple qui traque les pilleurs de la République et de la population, vient au chevet de sa population, en annonçant une mission d’audit sur cette taxe, qui n’a aucun soubassement juridique, aucune preuve de paiement et aucune traçabilité.

Selon le ministère de PTNTIC et l’ARPTC, Le RAM est le registre central d’ appareils mobiles établi en RDC et qui contient la base de données de tous les IMEl connectés aux réseaux congolais. Il a pour objectifs d’optimiser la sécurité et la qualité de service des réseaux mobiles sur le territoire national, de lutter efficacement contre la contrefaçon d’appareils mobiles en déconnectant les appareils identifiés comme non-conformes, et de combattre le vol d’appareils mobiles en bloquant les appareils déclarés volés.

Le peuple congolais est déterminé pour la suppression de cette taxe illégale. La faillite de l’État ne doit pas être payée par sa population, du reste appauvrie. Comment expliquer un gouvernement qui n’arrive pas à contrôler dans ses frontières les articles d’importations contrefaits? Et dans ce contrôle, la nation bénéficie de quoi, si ce n’est pas sauver les intérêts de ces firmes étrangères et quelques politiciens du pays.

Que le chef de l’État vole au secours de sa population en proie à cette souffrance d’Augustin Kibassa, Ministre de PTNTIC.

GLG

Plus d'articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières nouvelles