samedi, octobre 16, 2021

Pressions sur les Pères Spirituels : Félix Tshisekedi s’inscrit en faux et rejette en bloc

Lire aussi

Évoquant la question sur le blocage dans la désignation du Président de la CENI, au cours d’une interview entre Félix Tshisekedi et Marius Muhunga, le Chef de l’Etat balaie d’un revers de main les allégations sur les pressions que subissent les religieux.

« On a cité à tort des conseillers autour de moi qui auraient influencé, qui auraient menacé (…) », Félix Tshisekedi.

Et d’ajouter,

« J’ai tchéqué autour de moi, je n’ai rien vu de tel(…). J’ai demandé de preuves de noms, je n’ai rien entendu (…) ».

Pour éviter d’ailleurs ce genre de soupçons, Felix Tshisekedi a refusé d’accorder l’audience, demandée par la CENCO et l’ECC.

« Je les ai rencontré, mais j’ai refusé leur invitation (…). Il y a deux camps, quelle position prendre ? » , Félix Tshisekedi.

L’arbitre du bon fonctionnement d’institutions finit par révéler qu’il a donné les instructions au Président de l’Assemblée Nationale, si cette situation persiste on doit interroger l’Assemblée Nationale. A celle ci de trancher. Du moins, Félix Tshisekedi appelle tout le monde à prendre se responsabilité pour décanter la situation.

Pour rappel, les pères spirituels dans une déclaration conjointe, ils ont dénoncé les pressions qu’ils subissaient. Ces dernières continuent selon la CENCO ET l’ECC, entre temps les 6 autres nient désormais ces pressions.

GLG

Plus d'articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières nouvelles