samedi, octobre 16, 2021

Le Comité de conjoncture économique note une légère baisse du taux d’inflation de 0,007%

Lire aussi

L’inflation en Rd Congo reste relativement faible. Les variations hebdomadaires sont encore marginales. D’après le Comité de conjoncture économique (CCE) qui s’est réuni, le mercredi 7 avril 2021, le taux d’inflation s’est ainsi établi à 0,089% au 2 avril, contre 0,096 % la semaine précédente. Ce qui suppose une légère baisse de 0,007 % au cours de cette période. Cela signifie les prix n’ont pas connu de variations importantes sur le marché des biens et services.

Trois point étaient à l’ordre du jour lors de cette rencontre hebdomadaire. Il s’agit de la note de conjoncture économique, l’évolution des divers paramètres sur le marché de change, des biens et services ainsi que l’évolution du secteur minier de la semaine du 29 au 2 Avril 2021.

Pour le premier point, la note de conjoncture économique, le CCE rassure que le taux d’inflation semble être maîtrisé.
Quant au deuxième sujet, l’évolution des divers paramètres sur le marché de change, il doit être vu sous deux angles: international et national.

Sur le plan international, le rapport Africa’s Pulse de la Banque Mondiale donne d’indications claires sur le sujet.

En effet, indique ce rapport, la reprise de la croissance économique en Afrique Subsaharienne est de 2,3% à 3,4% en 2021 contre 2% en 2020, grâce notamment au secteur agricole.

Et sur le plan national, Elysée Munembwe parle d’un ralentissement économique.
D’après la commission des études statistiques et des codes nationaux, cette situation est causée notamment par des mesures restrictives visant à contenir la propagation de la Covid-19. La croissance du PIB réel se situerait à 1,7% portée par une conjonction des efforts de production du secteur minier et l’embellie des cours des produits miniers sur le marché international.

Au ministre du plan d’ajouter, « En ce qui concerne l’évolution des principaux indicateurs économiques, le secteur réel renseigne une décélération du rythme de formation de prix intérieur au cour de la semaine du 29 mars au 2 avril 2021. Le taux d’inflation national hebdomadaire est situé à 0,089%, contre 0,096 % la semaine précédente. L’inflation de la semaine est consécutive à la hausse de prix des centains produits de première nécessité notamment les céréales, le maïs, les poissons, les viandes, les fruits, les huiles et graisses. On note aussi les biens et services liés à l’entretien courant du logement ainsi que des produits pour les soins corporels » a-t-elle indiquée.

Enfin, à propos du secteur minier, le CCE a analysé l’évolution de ce secteur pour la semaine du 29 au 2 Avril 2021.
Ici, les nouvelles sont plutôt bonnes.

« La croissance réelle du PIB se situerait à 1,4% contre 4,4% observée en 2019. La croissance indiquée est principalement expliquée par la performance de la branche extraction à la faveur de mesures de cantonnement de travailleurs dans le site d’extraction et de la bonne tenue de cours mondiaux de produits miniers » a expliqué la ministre du plan.

A noter aussi que la production du Cobalt a connu une nette progression. Elle est passée de 77.964 tonnes à 86.9591 tonnes.

Quant au cuivre, sa production s’est fortement améliorée. Elle est passée de 1.420.386 tonnes à 1.601.218 tonnes en 2020.

Le PIB réel hors mine affiche un recul de 1,3% en 2020 contre une progression de 5,8% en 2019.

Au cours de cette réunion, les membres ont évoqué aussi des informations économiques de la semaine.

La Banque Mondiale a octroyé un financement de 500 millions de dollars en faveur du projet de développement multi sectoriel et de résilience urbaine à Kinshasa.

Il y a aussi le lancement officiel en date du 31 mars de la nouvelle filiale de la Gécamines dénommée Entreprise Générale du Cobalt.

A noter également, l’adoption en seconde lecture , le 02 avril par le sénat, du projet de loi autorisant la ratification par la RDC, de l’accord portant la création de la Zone de libre-échange continental africaine, ZLECAF en sigle.

L’annonce , toujours le 02 avril, d’un financement de 72 millions de dollars américains de la BAD pour la réhabilitation de l’axe routier de la RN 1 dans son tronçon compris entre Kinshasa et Kikwit.

Plus d'articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières nouvelles