jeudi, juillet 29, 2021

Justice: J.P Masudi écope de 7 ans de Prison, Chef de la brigade Police criminelle Gombe

Lire aussi

Arrêté, depuis mardi 23 Février, sur ordre du PG Victor Mumba, pour association de malfaiteurs et extorsions de 75000$ par l’Indien Akoliya. Bien que plaidant non coupable, siégeant en audience Foraine à Makala, la cour d’appel Kin-Gombe a condamné le Chef de la brigade criminelle de 7 ans de Prison et de 1000$ d’amende , avec 3 mois de servitude pénale en cas de non paiement dans le délai. En outre, la cour lui a exigé le remboursement de 57000$ sur 75000$ extorqués, après soustraction de 18000$ déjà restitués.

Les faits, L’indien Akoliya,résidant à Dubaï aux Emirats ArabesUnis, s’était intéressé au secteur minier en RDC et voulait y investir en créant une entreprise, un comptoir d’achat d’or et de diamant de l’exploitation artisanale. Depuis Dubai, ses contacts lui avaient recommandé, sieur Mahendra Umraniya, son compatriote indien installé au Congo depuis plusieurs années et maîtrisant les langues locales pour des orientations. A Kinshasa, Akoliya pose son problėme à Mahendra qui fait appel au Congolais Danny Kassobe Wabikulo présenté comme expert. En attendant la finalisation des démarches de création de sa société au Congo, Danny Kassobe propose à Akoliya d’exploiter sous forme de sous-traitance les documents d’une société existante .Et pour ce faire, il lui amène un groupe de personnes conduit par Christ Sungu présenté comme étant détenteur de l’arrêté à exploiter et de la licence pour exportation de matières précieuses.

Le 9 février 2021, Danny Kassombe et Christ Sungu proposent à Akoliya un marché de l’or au titre de test dont le propriétaire se trouverait à la Gombe. Akoliya est ainsi amené dans une parcelle située non loin de BGFI Bank pour conclure la vente. Comme il ne disposait de cash sur lui, Akoliya ira avec Mahendra le chercher chez un de ses amis. Aussitot rentrés dans la parcelle de négoce, les deux Indiens se voient braquer par des hommes armés. Ces derniers vont ravir à Akoliya son sac contenant 75 mille USD et ses téléphones. Pendant ce braquage, Danny Kassombe s’évapore dans la nature.

Curieusement, lorsque les deux Indiens sont acheminés au bureau de Pierre Masudi Kasilembo, chef de la Brigade criminelle de Kinshasa-
Gombe, ils y trouvent déjà Danny Kassombe confortablement installé. Ce qui présage un coup bien organisé par le chef de la Brigade criminelle. Ce soupçon s’explique bien du fait que Pierre Masudi qui récupère les butins (prétendu or et 55.000 USD) du forfait commis par ses agents et certains éléments armés qu’il qualifie lui-même de BSRS, ne se soucie même pas de confronter ses agents aux Indiens mais va se contenter de confisquer seulement le sac d’argent en leur disant : «Mes agents n’ont ramené que 55milles USD au lieu de 75 milles USD comme vous le déclarez, laquelle somme est placée dans le coffre avec l’or. Je vous les remettrai dans 48 heures. Quant à la somme de 20 mille USD, mes agents ont été rejoints par de BSRS qui ont disparu avec après l’opération. Ne dites surtout pas aux autorités judiciaires ni policières si vous voulez récupérer votre argent dans 48 heures et seul Danny Kassobe devra passer le récupérer».

Curieusement, Après les fameuses 24 heures, soit le 10 février 2021, Danny Kassobe accompagné de Me NKoy Christian vont passer pour ne retirer que 18.000 USD. Quant au reste, Masudi dira qu’il aurait partagé avec ses agents qui lui faisaient pression. Pour la suite, il signera de ses mains un acte d’engagement à Me Christian Nkoy lui promettant de restituer 30.000 USD avant le 27 février 2021. Malheureusement sieur Akoliya n’est pas jusqu’aujourd’hui entré en possession de son argent. Une longue histoire lui est racontée. Quelques personnes dans ce coup dont Danny Kassobe, I’Indien Mahendra et son avocat Christian Nkoy avaient été déjà arrêtés au Parquet près la Cour d’appel de Kinshasa-Gombe.

La justice a fait son travail, que vive l’État de droit, ceci est un avertissement pour les autres responsables militaires et judiciaires trempés dans ces pratiques également.

Gramic_Legrand

Plus d'articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières nouvelles