dimanche, juin 13, 2021

Infrastructures : 20 millions de dollars pour réhabiliter le Pont Maréchal

Lire aussi

Le pont Maréchal à Matadi, au Kongo-Central, nécessite une nouvelle couche d’asphalte, 38 ans après sa mise en service.

Le directeur de l’organisation pour l’équipement de Banana-Kinshasa (OEBK), une institution qui gère ce pont, Gommaire Mansi Siala, a révélé mardi 25 mai qu’il faut une enveloppe de 20 millions de dollars pour décaper l’ancien bitume et remplacer une nouvelle couche d’asphalte.

Pour lui, ces travaux devront être effectués imminemment, car d’après les indications du maître d’ouvrage Japonais, cette nouvelle couche d’asphalte devrait être placée 25 ans après l’inauguration.

D’après le directeur général de l’OEBK, ces travaux de remplacement d’asphalte sont une urgence pour préserver la structure métallique des eaux de pluies qui y pénètrent déjà.

Profitant de la visite du pont maréchal par Morito Satoko, cheffe de la coopération à l’ambassade du Japon dans le cadre des 38 ans de l’ existence de cette passerelle, Gommaire Mansi Siala a indiqué que le pont Maréchal est, à ce jour, parsemé des fissures et de nids de poules.

Ce pont qui est suspendu sur un tirant d’air de 53 mètres, mesure 722 mètres de longueur et 12 mètres de largeur.

Cet ouvrage traverse le fleuve Congo et relie par route la ville de Matadi à celle de Boma.

Étant jusqu’en 2018 la traverse suspendue la plus longue du continent africain, le pont maréchal attire régulièrement des touristes.

38 ans à ce jour, ce travail n’a jamais été fait, et les eaux de pluies continuent à fuiter à travers ces fissures et nid de poules, et atteignent la structure en acier.

Ce qui pourrait écourter la vie de ce pont.
Pour le directeur général de L’OEBK, son institution n’est pas capable d’effectuer de travaux de telle ampleur, puisqu’elle n’est pas subventionnée par l’État.

La recette de 550 millions de francs congolais que l’OEBK réalise est plus centrée dans la prise en charge du personnel évaluée 450 millions de francs, dans l’entretien du pont maréchal et de 8 kilomètres de route lui concédés, ainsi qu’à la liquidation de multiples créances.

Rédaction

Plus d'articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières nouvelles