samedi, octobre 16, 2021

Haut-Katanga : Moïse Katumbi réhabilite 50 km de route qui relient son Kashobwe au village Mukupa

Lire aussi

La route qui relie Kashobwé au village Mukupa, longue de 50 km, est en pleine réhabilitation. Œuvre signée : Moïse Katumbi Chapwe, soucieux du calvaire qu’endurent les usagers de cette communication. Cela, surtout, au grand bonheur de la population de la contrée qui trouve en ce mécène un sauveur à l’approche de la saison des pluies.

Bien que n’étant plus aux affaires, mais accroché au développement de la province, en général, et de son Kashobwe, en particulier, l’ancien gouverneur du Katanga, avant le démembrement, et actuel président national de ‘’Ensemble pour la République’’, Moïse Katumbi, en bon leader et citoyen, ne ménage aucun effort pour secourir la population en détresse.

Tout le trafic est quasiment impossible sur cette route. Plusieurs parties inondées d’eau coupent la route, ne laissant aux agriculteurs, en particulier, que leurs larmes pour pleurer, fait remarquer le reportage effectué par une équipe de Vrai Journal.

Qui poursuit : « D’ailleurs, n’a-t-il pas un jour pris une pirogue pour traverser ce qui s’est transformé pratique en rivière ? Et là où ce n’était plus profond, il a dû descendre de la pirogue et continuer à pied avec l’eau atteignant le niveau des genoux.

En tout cas, en procédant au lancement de la réhabilitation de cette route, qui intervient juste avant la saison des pluies, le leader du Katanga, Moïse Katumbi, n’a pas voulu attendre l’intervention de l’Etat congolais, confronté à des multiples défis et dont la priorité n’est sûrement pas le tronçon routier Kashobo-Mukupa. Aussi s’est-il porté candidat à la réalisation de cet ouvrage pour secourir ses compatriotes.

Des travaux sont en train d’y être effectués à une vitesse de croisière, notamment la voirie, le terrassement et autres. Le tout est appuyé par des engins de voirie neufs et le cantonnage manuel effectué par les jeunes gens.

Rédaction

Plus d'articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières nouvelles