samedi, septembre 25, 2021

Étant son élu, le peuple paie Muzito pour faire échec, conformément à l’article 64 de la constitution, à ce parlement illégitime à travers ses tribunes populaires

Lire aussi

C’est de là même l’essence de la résistance, l’article 64 de la constitution, alinéa 1er.

« Tout Congolais a le devoir de faire échec
à tout individu ou groupe d’individus qui
prend le pouvoir par la force ou qui
exerce en violation des dispositions de
la présente Constitution », alinéa 1 de l’article 64 de la constitution.

La loi n’a pas déterminée les modalités d’application de cette disposition. En droit, dit-on, où la loi n’interdit pas, c’est autorisé.

« Nullum crimen, nulla poena sine lege », principe de droit, en latin.

De ce fait, le peuple s’organise, avec ses leaders, de sa manière pour matérialiser cette disposition, en respectant bien-sûr les autres dispositions de la loi.

Sur ce, faisant face à un hold-up électoral, où les voix du peuple ont été volées pour fabriquer un parlement illégitime, le peuple s’est organisé avec ses rares vrais élus pour faire échec, conformément à l’article 64 , alinéa 1er de la constitution.

On ne peut faire échec qu’en étant en dehors.

C’est le cas avec Adolphe Muzito. Sur décision de ses électeurs, qui ne l’ont pas élu pour accompagner un parlement illégitime, il ne peut siéger à l’assemblée nationale de Kabila-Tshisekedi, mais plutôt faire échec, avec les moyens mis à sa disposition par le peuple, en organisant différentes tribunes populaires pour dénoncer Les abus et dérives du pouvoir actuel. Ce qu’il fait avec brio, que personne ne pourrait méconnaître.

Donc , halte à l’intox avec la propagation de discours erronés pour distraire ce peuple maltraité et affamé volontairement par le pouvoir en place.

Un faux débat , qui ne peut avoir lieu, le vrai problème reste la misère indescriptible du peuple, qui est déjà fatigué et s’impatiente pour les élections crédibles et respectant le délai en 2023.

GLG

Plus d'articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières nouvelles