dimanche, juin 13, 2021

Échec Kin-Bopeto : Gentiny Ngobila fuit ses responsabilités

Lire aussi

Devenant insupportable, même non viable, la ville de Kinshasa, la capitale est abandonnée à son propre triste sort, avec un regard complice de ses dirigeants. A la quête du Bouc Émissaire, Gentiny Ngobila vient de suspendre 4 bourgmestres, celui de Matete, Kinshasa, Lingwala et N’sele. C’est la deuxième vague de suspension, après la première, l’année dernière, dont d’autres bourgmestres étaient victimes, comme celui de Ngaliema.

Finalement, tous les bourgmestres seront suspendus, alors pourquoi pas lui même le Gouverneur ? Pourquoi cette politique, le mal c’est l’autre? Ces bourgmestres sont accusés pour insuffisance de résultats dans l’opération Kin-Bopeto. Si l’hôtel de ville, lui même se plaint de moyens, alors les communes ?

L’assemblée Provinciale de Kinshasa doit accélérer très vite avec la question orale avec débat de l’honorable Mike Mukebayi adressée au Gouverneur de la ville, qui est le responsable de bourgmestres. Les sages ont dit, n’y a pas de mauvaise troupe, que de mauvais chefs.

Il est temps que les députés provinciaux se saisissent de révélations du vice gouverneur déchu Néron Mbungu, qui avait dit clairement que ce programme Kin-Bopeto est un fiasco, pas de planification, pas de financement et que la ville de Kinshasa n’est pas gérée.

Alors Pourquoi accuser les pauvres bourgmestres, si ce n’est pas une fuite en avant. Cette fois-ci les députés provinciaux de Kinshasa ont leur dernière chance , le seul cadeau à offrir aux Kinois, pour être sauvé en 2023.

GLG

Plus d'articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières nouvelles