jeudi, décembre 2, 2021

Crise à l’Equateur : la solution passe par l’exécution de l’arrêt de la cour constitutionnelle (Vox populi)

Lire aussi

Depuis la convocation du du Gouverneur de l’Equateur Bobo Boloko à Kinshasa à la suite d’une motion de défiance de certains députés provinciaux, la province de l’Equateur fait face à une crise qui empêche l’élan du développement imprégné déjà par son Gouverneur, sous le leadership du Président de la République.

A la suite d’enquêtes menées et avis récoltés au sein de la population, il se dégagerait que la solution passe par 3 éléments indispensables dont:

  1. Le retour à l’Equateur du Gouverneur BoBo Boloko, à la suite de l’arrêt de la cour constitutionnelle
  2. La reconnaissance officielle du bureau d’âge installé, au niveau de l’Assemblée Provinciale, conduit par Madame Marie José Molebo.
  3. Les poursuites contre l’ancien Président de l’Assemblée Provinciale, Claude Buka, source de troubles et mensonges à la province

Cette motion de défiance qui a conduit à cette crise au niveau de la province est qualifiée d’alimentaire qui serait fabriquée dans certaines officines politiques de l’ancien Gouverneur de l’Ex Grand Équateur, Jean Claude Baende.

C’est depuis le 18 Août 2021 que la Cour constitutionnelle a réhabilité Bobo Boloko dans ses fonctions, jugeant irrégulière la motion de défiance.

De ce fait, signalons que les arrêts de la cour constitutionnelle sont opposables à tous.

Récemment, l’Union Sacrée de l’équateur a appelé le Chef de l’Etat à la sagesse pour trancher dans cette affaire qui mène la province tout droit dans le gouffre.

Plus d'articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières nouvelles