jeudi, décembre 2, 2021

Controverses autour de désignation de Kadima : L’ECC se désolidarise de 6 confessions religieuses

Lire aussi

L’Eglise du Christ au Congo, ECC en sigle, a organisé la 58ème session de son Comité exécutif du 25 au 27 octobre 2021, au cours de laquelle elle a examiné sa position concernant les tensions politiques nées de la désignation sans concensus de Denis Kadima à la tête de la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Elle s’est dite préoccupée par la situation qui, selon elle, n’augure pas des bons signes dans l’avenir.

À cet effet, L’Église du Christ au Congo a dit prendre ses distances d’avec six (6) autres Confessions religieuses qui avaient placé Denis Kadima « par force » à la tête de la CENI.

« Prenant en compte les divergences d’opinions qui persistent dans le chef d’une frange d’acteurs politiques et confessions religieuses au sujet de la désignation des membres de la Commission électorale nationale indépendante (CENI); Devant Dieu, le peuple et l’Histoire; (…) Décidons la rupture d’avec les six Confessions religieuses signataires du Procès-Verbal de désignation du Président de la Commission électorale nationale indépendante (…) », peut-on lire dans la déclaration de l’ECC signée par Monseigneur Gabriel Unda Yemba et le Révérend André Bokundoa-Bo-LIKABE.

Pour rappel, l’ECC et L’Eglise catholique romaine sont les deux (2) confessions religieuses qui ont et qui continuent de rejeter notamment la nomination de Denis Kadima, estimant que ce dernier est proche de l’actuel chef de l’État.

Fabrice Lukamba

Plus d'articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières nouvelles