jeudi, décembre 2, 2021

Assemblée nationale : « la plénière convoquée ce jour n’est pas moins qu’une farce ou une plaisanterie de mauvais goût » (Les députés pro-Katumbi)

Lire aussi

Dans un communiqué publié ce vendredi 15 octobre, dont une copie est parvenue à la rédaction du vrai journal « Ensemble pour la République » affirme ne pas approuver le forcing de l’Union sacrée pour la nation concernant l’entérinement des membres du bureau de la Ceni.
Pour le parti de Moïse Katumbi, en convoquant la plénière ce jour, en vue d’entériner un rapport sur le processus de désignation de ces animateurs, le président de la chambre basse du parlement, Christophe Mboso, montre sa détermination à mettre sur pied, selon eux , une centrale électorale ayant vocation d’orchestrer un nouveau cafouillage électoral en RDC.

Les députés nationaux des groupes parlementaires MS-G7 et AMK & Alliés, qui avaient dénoncé le 13 août dernier cette commission paritaire de l’Assemblée nationale sur la CENI, et le parti politique Ensemble pour la République, qui avait désapprouvé par sa déclaration politique du 30 juillet 2021 la magouille qui se mettait en place pour la désignation des animateurs de la CENI, confirment qu’ils contestent les méthodes du président Mboso sur ce dossier.

Pour les députés du groupe parlementaire MS-G7 et AMK & Alliés auxquels se joint le parti de Moïse Katumbi, rappellent à cet effet n’avoir pas délégué des membres à la commission électorale nationale indépendante (Ceni), en l’absence de consensus et du respect strict de la procédure légale garantissant l’équité et la transparence nécessaire à un processus électoral apaisé.

D’après le pro-Katumbi, comme le blocage demeure au sein de l’Union sacrée, alors que les confessions religieuses sont toujours en désaccord et que l’opposition n’a pas non plus désigné et envoyé ses délégués, la plénière convoquée ce jour n’est pas moins qu’une farce ou une plaisanterie de mauvais goût, dans une affaire de très grande importance nationale, comme si la souveraineté et le sort du peuple congolais ne valaient rien aux yeux du speaker de la chambre basse du parlement, de ses commanditaires et autres associés.

L’Assemblée nationale passe, ce vendredi 15 octobre, à l’audition du rapport de la commission paritaire sur la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI).

La commission mixte-paritaire de l’Assemblée nationale en charge d’examiner les procès-verbaux de désignation des membres de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a déposé, le mercredi 13 octobre dernier, le rapport de travail qu’elle a entamé depuis le 13 août 2021.

Trésor META

Plus d'articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières nouvelles